Le mot du Principal septembre 2021

Affichages : 18757

Le Mot du Principal

 

Le collège de Figanières accueille les enfants venant de différentes communes : Figanières naturellement, Bargemon, La Bastide, Callas, Châteaudouble, Comps sur Artuby, La Motte et Montferrat.

C’est un collège rural de 490 élèves répartis de la 6ème à la 3ème. Il compte 18 divisions aux effectifs allant de 25 à 30 élèves par classe.

Il dispose d’une section bilangue italien, d’une option latin et une section sportive VTT.

Particulièrement bien doté (auditorium, gymnase, piste d’athlétisme, salles d’informatique, CDI) il est dans un excellent état grâce à l’entretien constant des agents du département. Les professeurs sont très investis dans leurs différentes missions d’enseignement. La vie scolaire et l’administration ont une bonne connaissance de chaque élève. Ce cadre agréable permet aux élèves de suivre une scolarité dans de bonnes conditions.

Cette année nous travaillerons, entre autres choses, l’importance de posséder un vocabulaire fourni, d’apprendre avec régularité ses leçons et du plaisir de découvrir des notions nouvelles dans la scolarité d’un élève.

Le collège a l’insigne honneur de porter le nom d’un très grand résistant français, Jean Cavaillès, qui fut un mathématicien et un philosophe remarquable, entré en résistance dès l’été 1940 ! Evadé à plusieurs reprises, fondateur du réseau Libération Sud, arrêté par la police française et par la gestapo, il n’a jamais parlé même sous la torture. Il a été fusillé par les allemands à la Citadelle d’Arras le 17 février 1944.

Un tel nom honore et oblige chaque membre de la communauté éducative du collège de Figanières.

En cette rentrée de septembre 2021, nous reprenons le fil d’une année scolaire que nous souhaitons efficiente.

Le collège mettra de nouveau à l’honneur le cinéma de qualité qui a maintenu la mémoire de toutes les formes de résistance contre les forces d’Occupation. De l’Armée des ombres de J-P. Melville, à Lucie Aubrac de Claude Berry, en passant par Au revoir les enfants de Louis Malle ou La bataille du rail de René Clément, nous nous souviendrons de ceux qui ont choisi la liberté contre la soumission.

 

Jean-François FORT

Principal du collège

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives